On vous fait de la mauvaise publicité ? C'est tant mieux pour vous !

Comment écrire un MAXIMUM d'articles percutants en un MINIMUM de temps ? Cliquez ICI pour en savoir plus !

 

Article rédigé par Aurélien Lucas, créateur du blog de La Richesse du Succès.

Quand on lance une activité sur Internet, il est inutile de préciser que la réputation vaut de l’or dans le sens où elle joue un rôle non négligeable dans le processus de vente.

Un vendeur qui n’a que des bons témoignages est donc avantagé, surtout si ses clients n’en disent que du bien et le recommandent à leur entourage.

Hélas, aucun d’entre nous ne plaira à tout le monde et certains n’hésiteront pas à vous faire de la mauvaise publicité.

Il faudra donc s’attendre à cet obstacle, or il n’y aucune raison de vous en faire. Je dirais même que c’est un mal pour un bien si certains vous critiquent ou déconseillent votre site ou vos produits.

On vous fait de la mauvaise publicité ? C’est tant mieux pour vous ! Lisez la suite, vous allez comprendre pourquoi.

On vous fait de la mauvaise publicité ? C’est tant mieux pour vous ! Lisez la suite, vous allez comprendre pourquoi.

Vous n’êtes toujours pas convaincu(e) ? J’étais aussi sceptique, mais vous allez vite comprendre :

Il n’y a rien de pire que l’indifférence

Quand on rencontre un individu la première fois…

  • soit on l’apprécie et il devient notre ami(e)
  • soit on le déteste et il devient notre ennemi(e)
  • ou bien on s’en indiffère complètement jusqu’à nier son existence

Souvenez-vous juste de vos premiers jours à l’école primaire, au collège, au lycée ou à l’université, au moment où vous avez fait connaissance avec vos nouveaux camarades.

Et bien lorsqu’un internaute fait connaissance avec vous, il se passe exactement la même chose !

On m’avait souvent répété qu’il n’y avait rien de pire que l’indifférence. J’avais du mal à le croire étant donné que je préférais me faire ignorer que d’être vu comme un ours dans un zoo ou un bouc émissaire.

J’ai justement vécu cette mauvaise expérience lors de mon cursus scolaire, avec certains membres de ma famille, et je n’ai pas fini ! Oh que non !

J’ai encore l’impression d’avoir été baptisé Frodon ou Gandalf, jusqu’à envier les personnes qui s’appellent Jean, Nicolas, Marie ou Pierre.

C’est aussi pour cette raison que je ne m’affiche pas sur Internet et que je me contente d’un avatar ou du logo de mon blog. J’imagine ce que ce serait si je m’étais lancé dans les podcasts en vidéo sur Youtube…

A l’inverse, lors de mon premier stage de quelques mois, je me sentais complètement lésé et mis à l’écart. Je travaillais seul dans un bureau, en compagnie d’un collègue qui avait décidé de ne plus m’adresser ne serait-ce qu’un seul « Bonjour ! » ou « Au revoir ! ».

Je me souviendrai toujours des pauses café où j’étais seul, lorsque mes collègues repartaient dans leurs bureaux, sans même me saluer. Je les retrouvai aussi dans la rue aux alentours de midi et je me sentais d’autant plus marginalisé.

Lorsqu’il s’agissait de réunions sur des projets divers et variés, tout le monde y était convié, sauf moi et le collègue qui se concentrait sur ses tâches quotidiennes.

Oui, je sais ce que c’est que d’être ignoré comme une merde. Et j’ai donc autant de raisons de vous dire qu’il n’y a rien de pire que l’indifférence.

Si vous avez lancé un blog et que vous n’avez reçu que de maigres visiteurs, sans qu’aucun d’eux ne parle de vous, que ce soit sur un autre blog, un forum ou les réseaux sociaux, vous regrettez la solitude dans les premiers mois voire les premières semaines. Je vous le garantis.

J’ai aussi bien connu de longs moments de solitude, lorsque j’écrivais des romans que personne ne lisait. Et je ne vous parle même pas de mon ancien blog que j’ai fini par abandonner. Je vous donne la raison en mille.

Plaire à tout le monde, c’est Mission Impossible !

Quoi que l’on fasse, nous recevons tous des critiques négatives voire malsaines, qu’elles viennent de notre entourage ou de gens extérieurs. Même si elles ne vous connaissent pas ou seulement à peine. Même si vous distribuez un million d’euros à des passants dans la rue.

On a même critiqué Mère Teresa et on s’est aussi moqué du pape François, malgré leur dévotion et leur bonté.

Il est aussi bon de savoir que certaines critiques sont tout bonnement infondées et que l’élément déclencheur n’est autre que la jalousie.

Si vous me dites que vous n’êtes pas jaloux envers quelqu’un, j’aurais du mal à vous croire.

En fait, nous exprimons tous de la jalousie à un moment ou à un autre. On ne s’en rend pas toujours compte, mais le complexe d’infériorité est bien là.

Il m’est aussi arrivé de prendre les transports en commun et d’écouter des discussions du style  Ouais ! L’autre handicapé mental… » ou « L’autre pouf qui veut jouer à la Miss ». Or même si ces personnes sont vivement critiquées, elles font l’objet d’importance.

Vous allez justement comprendre la notion d’importance que l’on accorde à certaines marques ou personnalités célèbres.

Quelques marques et personnalités célèbres

Justin Bieber a fait l’objet de nombreux trolls, de ragots, de parodies et d’articles de presse à scandale. Tout cette mauvaise pub s’est créé dans le seul but de détériorer son image, de faire un appel au boycott sur toutes ses dates de concerts et ses produits dérivés, ou bien de fonder des clans anti-Beliebers.

Au lieu de compromettre sa carrière de chanteur, toute cette mauvaise publicité a inversé la donne. Et les Beliebers le savent !

Du côté des One Direction et de la mode boys band, on observe la même chose ! C’est à force d’en dire du mal que ce mouvement est devenu célèbre.

Nabila des Anges de la Téléréalité a fait un véritable buzz avec une citation aussi anodine que « Non, mais allô ? ». On n’a pas arrêté en reparler et Nabila n’a pas fini de figurer sur la une des magazines people./p>

On s’est longtemps moqué de Chuck Norris à cause de la série Walker Texas Ranger, et de ses talents d’artiste martial. Résultat : On a fini par lui dédier tout un site où la tradition est de le considérer comme un (demi-)dieu.

La saga Twilight a été très controversée alors que le premier volet était à peine adapté sur grand écran. Et pourtant, la série est devenue une référence de la bit-lit, les tomes et autres produits dérivés se sont vendus comme des petits pains, sans parler des suites qui ont explosé les box offices.

La série Plus Belle La Vie a longtemps été considérée comme un Feux de l’Amour ou un Dallas marseillais. Il n’empêche qu’elle ne cesse d’être diffusée sur France 3, mais aussi bien sur Youtube.

Il m’arrive encore de retrouver certains acteurs avec le logo de la série à la une du Télé 7 Jours ou de Télé Star.

On n’arrête pas de se moquer de la série Star Wars, en particulier de ses personnages-clés comme Dark Vador, Luke Skywalker, R2D2, Yoda et Chewbacca.

Et on fait la même chose avec certains jeux vidéos comme Mario Bros, Zelda, Assassin’s Creed, Angry Birds, GTA ou Sonic…

Bref, les exemples sont infinis et tous ces trolls ne sont là que pour faire de la bonne publicité dans le meilleur des cas, même si ça part d’une mauvaise intention.

Comme disait si bien Andy Warrol, « Toute publicité est bonne publicité. ».

Bien entendu, ne faites pas l’erreur d’ignorer certains avis négatifs mais fondés, surtout s’il s’agit de clients insatisfaits.

Si vous vendez sur une place du marché publique comme Amazon, eBay ou l’App Store d’Amazon, veillez à obtenir un maximum de commentaires en votre faveur.

Dans le cas échéant, si 95 % des avis de vos clients ou utilisateurs sont négatifs, c’est qu’il y a un réel problème.

Et c’est à partir de ce moment-là que l’on peut vraiment parler de mauvaise publicité.

Si vous blogguez... la méthode FLASH est faite pour vous ! Cliquez ICI pour en savoir plus !

 

4 commentaires pour “On vous fait de la mauvaise publicité ? C'est tant mieux pour vous !

  1. sandra@seance photo

    En lisant l'article on se rend compte que l'on ne doit plus avoir peur de la mauvaise pub comme avant, cette technique jugée mauvaise peut parfois jouer en notre faveur et nous apporter la visibilité tant recherchée mais je me demande si l'e-réputation continuera de jouer un rôle important dans ce cas?

  2. Franck@Pierre et vacances investissement

    Je suis tout a fait d'accord avec ton article! La mauvaise publicité et le troll peuvent être considéré comme une très bonne publicité ! Du moment que l'on parle de vous, c'est un très bon point! Après comme tu le dis si bien, il faut toujours faire en sorte que le client soit satisfait, car un client non satisfait peut devenir votre pire cauchemar...
    Merci pour ton article, ton blog est pas mal du tout, je l'apprécie beaucoup!
    A bientôt!

  3. Closset Cadeaux Justine

    "Qu'on parle de moi en bien ou en mal peu importe, l'essentiel c'est qu'on parle de moi!" léon Zitrone avait vu juste;) il faut juste savoir se remettre en question si les commentaires et avis sur votre marque ou produit sont vraiment négatifs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *